Tag Archives: krach 1929 figaro

Krach de 1929 par le Figaro

A l’école j’ai appris que le Krach de 1929 à Wall Street avait plongé l’économie mondiale dans une crise et que l’avènement d’Hitler, la seconde guerre mondiale en était le résultat direct.

Dans cette vidéo, Laurent Turcot, nous présente une excellente vidéo qui présente ces évènnement.

Cette Histoire commence le 24 octobre 1929, journée surnommée le “jeudi noir”, le marché spéculatif s’effondre une première fois. Puis le 29 octobre 1929, une seconde secousse d’envergure internationale.

Il a un grand talent pour raconter des Histoires. Quelle présentation serait faite de ces événements dans les journaux français de l’époque.

S’il s’était passé un événement financier important à Wall Street, quel journal français aurait pu en parler ? Ma réponse : le Figaro.

Je me suis rendu dans les archives du Figaro pour consulter les journaux de cette période.

La une du Figaro du 24 octobre au 1 novembre 1929.

Le 24 octobre, le figaro, quotidien du matin (il se trouve dans les kiosques le matin tôt et rend compte des événement de la veille ou de l’avant veille).

Pour retrouver ces numéros, ça se passe sur Gallica.

Le Figaro 24 octobre 1929

le 24 octobre 1929, le Figaro parle d’un prince à Bruxelles, et d’une officine Bolchévique à Paris.

C’est normal qu’aucune information ne soit présente sur le Krach quand il parait le matin du 24, le Figaro ne peut deviner que Wall Street va trembler dans quelques heures.

Le Figaro 25 octobre 1929

Le 25 octobre 1929, le Figaro raconte que le Prince, dont il parlait la veille, a été victime d’un attentat anti faciste. La rédaction a pourtant du temps et de l’espace pour lancer la grande mode actuelle : le tourisme hivernal au Maroc, en page 2.

Nous sommes le lendemain, le journal a été écrit la veille, on peut se dire que malgré les câbles télégraphiques et téléphoniques transatlantiques la nouvelle a peut être atteint la rédaction après que l’édition soit bouclée.

Mais page 3 on a une nouvelle qui nous provient des USA :

Des nègres ont tenté de faire dérailler le train de Herbert Hoover, 31e président des États Unis. Le Figaro a donc eu accès à une information venant des USA le même jour que le Jeudi Noir (24 octobre), mais a choisi de présenter une autre information. Le prix Albert Londres à quoi ça tient ? Le journaliste avait peut être envie d’écrire le mot nègre.

Et comme le monde change, c’était déjà le bordel en Syrie.

En page 6 aux informations boursières : on indique : la bourse est ferme. C’est rien de le dire 🙂

Le Figaro 26 octobre 1929

Le 26 octobre 1929, j’avais bon espoir de trouver quelque chose. On est un peu lent en France, les lignes télégraphiques peuvent se couper, une information peut se perdre.

Toujours rien.

Attentats, ambassades, vicomte, marquis, mais pas de Krach.

Je file en page 8 pour voir les informations boursières. Je n’y crois pas mes yeux : “L’amélioration de la tendance est encore plus nette que la veille…”

Le Figaro 27 octobre 1929

Le dimanche 27 octobre 1929, toujours rien.

Bon je trouve tout de même en page 3 un rapport sur la bourse de New York, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien 🙂

Je suis embêté parce que l’information concernant le “change” manque. Le change c’est le taux de conversion entre le Franc et le Dollar.

Article à rédiger en comparaison avec le dimanche suivant pour voir si les valeur varient.

On apprend tout de même que les américains, négocient en secret avec les allemands pour le règlement des réparations de guerre.

Nous sommes dimanche, l’édition du lundi nous parlera certainement de ce Krach américain.

Le Figaro 28 octobre 1929

Le 28 octobre 1929, le Figaro ne parle toujours pas du Krach :/ rien, rien, rien, rien, rien. Bon, l’édition du lundi a dû être préparée vendredi ou samedi, nous verrons demain.

Le Figaro 29 octobre 1929

Le 29 octobre 1929, c’est le grand jour, au États Unis. Dans mon imaginaire construit au collège d’État, je trouve des mecs qui se jettent de gratte-ciels déprimés par leur pertes financières. Cela fait 5 jours que le Jeudi noir est arrivé, le Figaro annonce dans sa rubrique boursière :

L‘attention n’étant plus exclusivement concentrée sur la bourse de New York, on a donc parlé de la crise ministérielle.

Je ne sais pas qui s’est concentré sur la bourse de New York, mais les rédacteurs du Figaro certainement pas.

5 jours pour parler du Jeudi noir, il faudra au moins 5 jours pour parler des événements qui se déroulent aujourd’hui, le 29 octobre 1929 : the Big Krach.

Une information réjouissante tout de même, les électriciens résistant à l’oppression de l’État sur la transmission radiophonique sont actifs en France, et la police française les traque déjà.

Le Figaro 30 octobre 1929

Le 30 octobre 1929, le lendemain de l’événement le plus déterminant pour le quart de siècle engagé vient de se produire à New York et le Figaro parle dans sa Une de :”Mimi Pinson n’a qu’une robe”.

Page 6 à la rubrique Bourse, le figaro relate les événements d’Amérique. “quand on veut, on peut” dirait un commentateur inspiré.

“La bourse de New York a vécu, hier, la journée la plus noire qu’on ait vue depuis le début de la crise boursière américaine.”

et de conclure : “nos fonds publics doivent cette belle tenue au parti socialiste, pour le refus de participer à la combinaison Daladier.”

Le champ de bataille médiatique français venait de constater l’existence du Krach.